AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Isobel Drake

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Zara Crimson

avatar

Messages : 1546
Date d'inscription : 30/11/2009
Age : 33

Feuille de personnage
Âge du personnage : 26 ans
Profession: Adjointe du maire
Ouvert au RP: plus pour le moment

MessageSujet: Isobel Drake   Lun 30 Nov - 17:40

~ I.D. ~



Nom : Drake
Prénom : Isobel
Surnom : //
Âge : 26 ans
Lieu de naissance : New York, USA
Orientation sexuelle : hétérosexuelle
Métier : adjointe du maire
Groupe : Citizen

~ INSIDE ~



Caractère :

Isobel est une jeune femme obstinée, bien malheureux celui qui la lancera dans une intrigue sans en mesurer les conséquences, une fois qu’elle s’est mis quelque chose dans le crâne, il faudra combiner vos efforts pour lui faire changer d’idée. C’est pour cette raison principalement qu’elle fait du très bon travail en tant qu’adjointe du maire.

Réfléchie, elle se laisse souvent aller à cette impulsivité qui parfois en fait rager plus d’un. Elle est loin d’être stupide et à bien compris que ce trait de caractère devait faire partie intégrante de son quotidien d’avant, si elle pouvait s’en souvenir, ce serait encore mieux.
Mrs Drake n’est pas parfaite, du moins pas dans le privé ou dans certaine de ses relations de travail. Si aux yeux des médias elle passe pour l’épouse parfaite du maire, elle peut rapidement entrer dans une colère noire, pour un oui ou pour un non diront certains, mais pour elle c’est plus que cela. Elle a toujours une très bonne raison de se mettre en colère, le problème c’est qu’elle n’en connait jamais la raison profonde. Il est clair que certains thèmes qui la mette dans tous ses états devaient être des sujets sensibles ou qui lui tenait particulièrement à cœur dans sa vie passée.

Lorsque l’on est rancunier, rancunière dans le cas présent, on a très peu de chances de changer un tel trait de caractère. Elle ne sait pas ce qu’elle a fait, ce qu’on lui a fait dans le passé mais elle sait que les gens qui profite de son amnésie quasi-totale et tente de faire d’elle une autre personne ne s’en sortiront pas indemne. Elle est effrayée par le fait de perdre ses nouveaux souvenirs et elle a pris l’habitude de noter ses pensées, ses doutes dans un carnet dont elle n’a pour le moment révéler l’existence à personne.


Principale qualité : obstinée
Principal défaut :rancunière


~ OUTSIDE ~



Description physique :

- Qu’est-ce que t’as à me regarder comme ça toi ?

une fois de plus, Isobel s’adressait au miroir de la salle de bain, ses deux mains posée sur le rebord du lavabo. Son regard fixait ce reflet qu’après un an elle ne reconnaissait toujours pas. L’intensité de ses yeux noisettes semblait ordonner au reflet de lui dire qui elle était, de lui donner au moins ne serait-ce qu’un embryon d’indice. Ce visage était fin, recouvert d’une peau satinée, un nez fin, des lèvres charnues très bien dessinées. Au moins le reflet dans le miroir lui plaisait, elle s’y était habituée comme on s’habitue à une personne qu’on croise tous les jours sans vraiment la connaître. Son regard se pose sur ses mains aux ongles manucurées, ses bras fins et pourtant élégamment musclés, sa poitrine ferme et bien proportionnée, ni trop, ni trop peu. Ses longues jambes fuselées qu’elle entretient par la course qu’elle pratique chaque jour. Et là, au milieu de son ventre plat, cette étoile, cette cicatrice plantée là comme un tatouage, cette cicatrice dont personne n’a pu lui donner la moindre explication.

- Quand est-ce que tu va te décider à te rappeler qui tu es ?

Cette voix légèrement éraillée sort bien de ses lèvres et pourtant elle non plus elle ne la reconnait pas, le regard se fait plus dur encore, le point serré s’écrase contre le miroir laissant une fissure en forme d’étoile. Une de plus, il va falloir changer ce miroir, encore.

Ce qu'il traîne toujours sur lui : une montre d’homme qu’elle ne porte pas au poignet mais dans son sac. Seul effet personnel qui lui a été rendu à sa sortie de l’hôpital après le tremblement de terre et qu’elle cache à son époux.


~ STORY ~



Histoire :


    - Bonjour Isobel
    - Bonjour
    - Alors comment vous sentez-vous aujourd’hui ?
    *tu veux dire outre le fait que j’ai aucune envie de voir ta sale gueule ?*
    - Bien, merci.

    - Bien, bien parfait… Alors, dites-moi, est-ce que quelque chose à refait surface ?
    *tu penses bien que si quelque chose avait refait surface j’en aurais parlé, non mais ça t’arrive de réfléchir de temps en temps ?*
    - Non, toujours rien …

    - Je me disais que comme cela faisait exactement un an que le problème est survenu, nous aurions peut être un peu de chance que quelque chose vous reviennent, comme un petit cadeau d’anniversaire en quelque sorte…
    *Non mais tu t’entends causer ma pauvre ? c’est pas possible, t’es payée au nombre de stupidités que tu débites à la secondes ! *
    - Il faut croire que ça ne fonctionne pas comme ça…

    - Qu’est-il arrivé à votre main Isobel ? Vous vous êtes blessée ?
    *Alors là je t’applaudis ! On va devoir te remettre le prix nobel de l’observation !*
    - Rien de bien grave, je m’en suis à nouveau prise au miroir ce matin.

    - Il faut trouver un moyen de canaliser cette violence qui est en vous ma chère !
    *c’est pas ton job de me trouver des solutions normalement ?*
    - Vous avez des suggestions à me faire peut-être ?

    - Ho … je ne vous connais pas assez, je ne sais pas ce que vous aimer le plus …
    - Dans ce cas, on est deux !
    - Hooooo Isobel, je suis désolée, je ne voulais pas, enfin, vous m’avez parler de la courses les dernières fois ? Vous avez continué ?
    *c’est ça parle moi comme si j’avais 2 ans et c’est ton nez que mon poing va prendre comme cible la prochaine fois*
    - Tous les jours depuis un an. C’est la seule chose qui me fait me sentir bien, me sentir moi-même, enfin moi-même, je devais déjà pratiquer la course auparavant j’imagine.

    - Ha j’en suis certaine, vous devez avoir raison !
    *Et c’est pour entendre ce genre de connerie que je te paye ?*
    - Excusez-moi mais, je pense que je vais devoir vous laisser.

    - Ho déjà ? Mais Isobel, nous n’avons pas même fait la moitié de notre séance ?
    - Oui mais pour ce que ça m’apporte, je préfère tout arrêter.
    - Non, voyons Isobel, revenez vous asseoir, il faut qu’on continue à parler, comment voulez-vous vous souvenir de quoi que ce soit si vous n’exprimez pas ce que vous ressentez au plus profond de vous ?
    - Au plus profond de moi ? c’est vraiment ce que vous voulez ? que j’exprime ce que je ressent ? Faites gaffe vous pourriez le regretter !
    - Nooooon pas du tout, allons dites moi, qu’est ce qui ne va pas ?
    - Ce qui ne va pas ? vous voulez savoir … ce qui ne va pas ?
    - Oui il doit bien y avoir quelque chose qui vous mette dans cet état d’énervement, non ?
    - Non mais je rêve, vous êtes totalement stupide ou vous le faites exprès ? Ce qui ne va pas ? Vous osez me demander ce qui ne va pas ? A moi ? Mais vous vous foutez de la gueule de qui ? Je me réveille dans un hôpital dans lequel je suis arrivée je ne sais pas comment …
    - Votre mari vous y a emmenez non ?
    - Mon mari ? Je suis mariée à un homme depuis un peu plus d’un an, je ne sais même pas si c’est vrai, je n’ai aucun souvenirs, vous vous rappelez ? C’est qui l’amnésique ici ? vous ou moi, parfois je me pose la question !
    - Calmez-vous Isobel
    - Ha ça non ! je ne vais pas me calmer, vous m’avez demandé ce qui n’allait pas, alors restez assise et laissez moi parler maintenant !
    Cet homme, je ne sais pas qui c’est mais c’est surement pas mon mari ! J’étais peut être différente avant l’accident, mais jamais je me serais mariée, je le sens, c’est dans mes trippes et surtout pas à un homme aussi vieux et autoritaire ! Je ne sais pas pourquoi il me fait croire que je suis sa femme, je n’ai pas de preuve, c’est bien pratique ce tremblement de terre qui a soit disant détruit notre appartement, tous nos souvenirs et nos photos. Si au moins il pouvais répondre à certaines de mes questions, je pourrais peut-être croire que dans un accès de stupidité j’ai été capable de l’épouser, ou alors il me faudrait trouver une excellent raison !

    - Quelle genre de questions ?
    - Pleins de petits détails que normalement en tant que mari il devrait savoir sur moi, des broutilles pour la plupart des gens mais qui pour l’amnésique que je suis pourraient m’aider à avoir des indices de ce qui je étais, qui je suis. Mais la plus grande question, celle qui fait que je sais qu’il me cache des choses, qu’il ne sait pas tout de moi comme devrait le savoir un époux c’est ça !
    - Votre ventre ? je ne comprends pas Isobel ?
    - Cette cicatrice en forme d’étoile ! Elle date d’avant le tremblement de terre, elle a été notée dans mon dossier sous « signe particulier » on m’a dit qu’elle remontait à moins de dix ans mais personne ne peux m’en dire plus ! Personne ne sait comment je me suis fait ça, ou qui me l’a fait !
    - Ce n’est qu’une cicatrice…
    - Bien sur, pour vous ce n’est qu’une cicatrice sur le ventre d’une de vos patientes … Pour moi c’est une partie de moi ! je sais que cette cicatrice a changer quelque chose en moi, je suis juste incapable de savoir quoi et ça me rend malade ! Je le sens que c’est quelque chose qui m’a marqué et pas seulement physiquement, je sais qu’il y a quelque chose que je dois savoir mais ça non plus Maxwell ne me dit rien, il dit que je ne lui ai jamais parlé de cette cicatrice ! Si j’étais vraiment sa femme avant le tremblement de terre je sais, j’en suis certaine, je lui en aurait parlé !
    - Ou voulez vous en venir ?
    - J’en viens à me demander parfois ci cet homme ne m’a pas juste trouvé à l’hôpital et à fait de moi sa femme pour attirer la sympathie des électeurs. Je connais Maxwell depuis un an, je vis avec lui, j’ai compris comment il fonctionne il n’est pas le maire sans faille que tout le monde voit, je sais qu’il est manipulateur et une chose pareil ne m’étonnerais pas en fait.
    - Et vous vous basez uniquement sur la cicatrice ?
    - Non j’ai cette montre aussi.
    - Qu’a-t-elle de particulier ? c’est la sienne ?
    - Non, il ne sait pas que je suis en possession de cette montre. Le jour où je suis sortie de l’hôpital, une infirmière me l’a donné en me disant que je la portait au poignet quand on m’a amenée aux urgences. Je ne sais pas à qui elle appartient, mais il y a ces initiales que je n’arrive pas à décodée. J’ai interroger Maxwell au début pour savoir s’il avait perdu sa montre et j’ai compris qu’il fallait que je garde ça pour moi.
    - Je peux voir cette montre ?
    - Si vous y tenez.
    - Et ça fait longtemps que vous creuser cette piste là ?
    - Depuis le début, et je ne trouve rien… je commence à en avoir assez, il y a quelques semaines je me suis confiée à Alexa sur tout ce que je ressentais et elle m’aide à creuser, c’est son père mais elle n’a pas une confiance aveugle elle non plus. J’ai même engagé un privé la semaine dernière pour m’aider dans mes recherches. Je vais devenir folle si ça continue !
    - Non, je pense qu’il vous faut continuer à creuser cette piste et qui sait maintenant que vous avez certaines aides extérieures vous creuserez plus vite. Je pense que nos séances touchent effectivement à leur fin, vous avez enfin tout sorti ce qui vous troublait, c’est ce que j’attendais, c’est à vous de faire le reste du travail maintenant.
    - Je compte sur vous pour ne rien dire pour la montre et tout le reste.
    Je suis une tombe !


    ~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


    - Allo ? Vous avez été rapide, comme toujours … oui il y a du nouveau cette fois, je pense qu’elle est prête… vous savez comme moi qu’elle en a connu d’autre, retrouver celle qu’elle est ne pourrait que lui faire le plus grand bien, et à nous aussi par la même occasion. Non… elle ne viendra plus au cabinet, je ne doute pas de vous pour trouver un moyen ou un autre pour l’aborder. Ah, oui encore une chose … elle a trouvé la montre … oui celle qu’elle lui avait offerte … non elle cherche toujours mais même ses propres initiales ne lui ont apparemment rien rappelé.


~ YOU ~



Nom/Surnom : Sophie
Age : 25
Avatar : (Eliza Dushku)
Comment avez-vous connu Velvet Valley : on se le demande !
Commentaires, suggestions :
Les codes ont-ils été envoyés : oui
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://worldofpive.e-monsite.com
L'Oeil de Fer
Admin
avatar

Messages : 388
Date d'inscription : 29/11/2009

MessageSujet: Re: Isobel Drake   Mer 2 Déc - 23:09

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://velvetvalley.forumactif.com
L'Oeil de Fer
Admin
avatar

Messages : 388
Date d'inscription : 29/11/2009

MessageSujet: Re: Isobel Drake   Mer 2 Déc - 23:11

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://velvetvalley.forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Isobel Drake   

Revenir en haut Aller en bas
 
Isobel Drake
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Renom et honneur du marine Walter C Drake
» contre et dans la tempète... Que de plaisir... [PV Drake et libre ]
» Drake Hvardsson et l'oeil Cristallin (réservé)
» Iceberg [...ou les chroniques de Bobby Drake] (Fiche terminée)
» Je n'espionne pas, je me renseigne! [Drake]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Velvet Valley :: Point de Départ :: Présentations :: Présentations Validées-
Sauter vers: